Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vote de rejet ou vote d'adhésion.

31 Mars 2015 , Rédigé par c laurans

Le débat « vote de rejet ou vote d’adhésion » pour le FN et le Mouvement Bleu Marine fait rage depuis une semaine. Acteurs et commentateurs, qui semblent tomber des nues chaque fois que le FN augmente, beaucoup, son nombre de voix et, peu, son nombre d’élus (comment la république peut-elle se satisfaire qu’un parti, en l’occurrence le FN, puisse recueillir 39% des voix dans un canton et n’ait aucun élu ?) se demandent si le vote est un vote de rejet de la politique menée par le pouvoir en place ou s’il est devenu un vote d’adhésion. Apparemment, la question ne se pose que pour les candidats du FN, et pas pour les autres convaincus que le vote UMP, le vote UDI, le vote PS sont, nécessairement, des votes d’adhésion. Les Français ont de plus en plus de mal, et c’est une litote, d’adhérer à ce que proposent les partis de gauche sinon ça se saurait et cela se verrait aux résultats de chaque consultation électorale.

Est-ce à dire que les « socialistes » qui ont voté, dimanche, au deuxième tour des cantonales, pour des candidats UMP-UID adhèrent au projet, voire au programme de l’UMP nouveau style ?

Ce vote que l’on qualifie, un peu rapidement, de républicain car, il me semble que tous les partis qui participent à des élections dans le cadre de la république française le sont ou bien il faut se demander si on ne commet pas une faute, un crime contre la république que de leur permettre de se présenter aux suffrages des Français, ce vote, donc est-il un vote d’adhésion à l’interdiction du port du foulard à la fac (jugée inopportune et dangereuse pour la quasi totalité des présidents d’université), à l’interdiction des repas de substitution dans les cantines (une cantine moderne ne doit-elle pas proposer au moins deux plats principaux dont un serait sans porc ?).

Ceux qui ont voté pour des candidats mis en examen par la justice de la république, si, si, il y en a, ont-ils fait un vote républicain ?

Ou bien, ce débat initié par les partis « républicains » n’a-t-il de sens, d’intérêt que pour cacher le vote de rejet massif qui se manifeste par les taux d’abstention importants (tous ceux qui ne vont pas voter ne vont pas à la pêche, sont au courant qu’il y a une élection…) les bulletins blancs et nuls de ceux qui font la démarche d’aller dans l’isoloir pour manifester le rejet de tous les candidats qui leur sont présentés.

Se mobiliser pour dire, tous les soirs d’élection, les mêmes platitudes, se gargariser de sa victoire ou de sa défaite mesurée ou maîtrisée est une perte de temps. Il est urgent que les candidats, accrochés à leur siège comme des arapèdes à leur rocher, remettent en cause leurs comportements pas toujours républicains. Les Français seraient-ils si bêtes qu’ils ne pourraient adhérer, enfin, à des candidats sérieux et honnêtes, ceux que l’on trouve encore dans nos petites communes, dans nos cantons ruraux. Et, ne se poserait plus le débat récurrent du vote d’adhésion ou du vote de rejet.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article