Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi le FN présidera Six régions !

8 Décembre 2015 , Rédigé par c laurans

Parce que : L’état de la France ou, plus justement, la France dans tous ses états :

  • Un chômage endémique qui ne peut se justifier que par une incapacité de partager le travail, de réduire les inégalités toujours aussi scandaleuses – inégalité économique qui fait que ceux qui gagnent le plus voient leur niveau de vie augmenter quand les autres doivent se contenter de le voir stagner voire se résigner à le voir diminuer, inégalité géographique qui désavantage de plus en plus les habitants des campagnes qui dépensent plus pour aller au travail quand ils en trouvent et qui ne bénéficient pas de transports en commun à bas prix sauf à passer la journée dans un bus pour aller se soigner en ville, inégalité scolaire dès la maternelle où le transport scolaire qui touche de nombreuses familles est payant, inégalité culturelle par l’éloignement des centres culturels et qui contraint les ruraux à se contenter de spectacles de bas de gamme qui ne trouvent pas de public en ville – et qui s’aggravent par essence puisque les crédits vont, majoritairement, pour les agglomérations toujours plus macrophages.
  • Une école déliquescente – les classements internationaux en font foi – qui ferme des classes, nomme un personnel pas qualifié dans les endroits où il faudrait de l’expérience, de l’investissement personnel, qui a abdiqué devant les communautarismes, devant les comportements déviants, plus préoccupée de changer sans cesse les règles et ses ministres sans obtenir d’amélioration de résultats, plus intéressée par le facultatif et l’accessoire que par l’essentiel…
  • Une parole inaudible et des actes défaillants en Europe. Une France à la remorque de l’Allemagne, ou condamnée à courir derrière des expériences de petits pays nordiques inapplicables chez nous mais si séduisantes pour ceux qui ne savent plus où donner de la tête pour trouver des réponses aux problèmes. Il fut un temps où la France était le pays qui avait les idées (le slogan en 1974 était la France n’a pas de pétrole mais elle a des idées !!! Pouf, pouf, pouf. Il est vrai que le MEDEF n’est plus qu’une bande de profiteurs, plus préoccupée de faire de l’optimisation fiscale que de créer, que des entrepreneurs, de ceux qui tiraient les autres, ceux qui inventaient et qui n’avaient pas peur d’être en avant (il ne nous reste qu’à nous satisfaire du mariage pour tous, ou de voter pour 13 régions au lieu du double…), qui étaient des exemples. J'aime l'entreprise qui crée des emplois pas celle qui les détruit.
  • Un personnel politique qui, de l’extrême gauche qui veut régulariser tous les « irréguliers » (bel exemple de respect des lois) au Parti Socialiste qui les reconduit à la frontière pour les relâcher suffisamment tôt pour qu’ils puissent rester sur le territoire français, en passant par la droite « républicaine » qui veut des quotas tout aussi impossibles à respecter. Une partie du personnel politique rattrapée par des affaires toutes aussi scandaleuses et qui arrivent, à terme, à être condamnée au minimum mais, plus sûrement, réussit à passer à travers les gouttes. Un personnel politique à bout de souffle, vieillissant et blanchi sous le harnais.
  • Des régions découpées selon des plans assez bizarres sauf si on pense que c’est un découpage de copinage avec un scrutin de liste qui permet de recycler les copains qui ont été battus aux élections précédentes. La région PACA, NORD pour ne citer que ces deux-là ont défrayé la chronique judiciaire. La région d’Île de France qui est un combat d’écuries tant il est vrai que les problèmes qui se posent à elle ne demandent, ni des solutions de gauche ni de droite mais juste un peu de raison. Ce n’est pas le système électoral, avec une proportionnelle qui a été inventé pour défavoriser le FN quand les deux partis de gouvernement se partageaient le gâteau et qui va se retourner contre eux, qui peut donner tort au FN qui ne cesse de dénonce l’UMPS.
  • Où, un président d'assemblée nationale battu à des élections peut-il se retrouver à son perchoir ? En France! Peut-être dimanche.
  • Une France sociale-démocrate, pis sociale-libérale, voire je ne sais quoi qui n’a de cesse de s'en prendre aux fonctionnaires, d’ignorer les petites gens, de s’en prendre aux chômeurs indemnisés, de s’acharner sur les plus vulnérables, ne peut enthousiasmer une nouvelle génération.
  • Pour toutes ces raisons et pour d’autres, le FN, dimanche sera à la tête de 6 régions mais cela ne pourra qu’aggraver la situation. Nous proposer de voter pour le candidat des Républicains en région PACA est-ce raisonnable ? Un gag !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 13/12/2015 10:49

Christian relis les écrits de ton petit fils avant de les difuser, c'est plein de fautes;;;;;
ton voisin