Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Supprimer l'accent circonflexe et la double nationalité !

5 Février 2016 , Rédigé par c laurans

La réforme de l’orthographe ! Voilà un sujet qui fera bientôt concurrence au monstre du Loch Ness sans que l’intérêt du sujet ne subisse une quelconque baisse. Certains, à l’énoncé du sujet se ferment comme une huître (huitre), d’autres en font le sujet de dîners (diners) en ville, pour la plupart c’est un énorme baîllement, pour tous c’est plus facile que de parler du chômage.

Tout ceci mérite une piqûre (piqure) de rappel : chaque fois qu’un benêt est nommé au ministère de l’éducation nationale, il s’empresse, pour se faire remarquer, de lancer une reforme de l’orthographe. Sans relâche, le joueur de flûte (flute) entraîne la cohorte des défenseurs de la langue française dans un combat académique qui a pour origine un travail sérieux d’académiciens français qui paient ainsi leur dîme (dime) à leur élection à l’auguste académie. Par grandeur d’âme, ces révoltés de la langue, après une honnête enquête dans les banlieues, décident de simplifier l’orthographe française en s’imaginant, peut-être, que cela résoudra le problème récurrent de la difficulté, toujours plus grande, de Français ou binationaux, toujours plus nombreux, de ne pas maîtriser la langue française.

Les réformes n’ont jamais fait progresser l’orthographe, pis, le temps fait son œuvre et l’orthographe des mots change au point que peu d’entre nous peut encore lire la Chanson de Roland, Tristan et Iseut, le Roman de Renart, la Farce de Maître Pathelin, les poèmes de François Villon…

Supprimer l’accent circonflexe, la belle affaire ! Surtout sans aller au bout de ses ambitions, puisqu’il s’agit de recommandations et que ne doivent pas être sanctionnés ceux qui y dérogent. Le temps fera son œuvre et l’accent circonflexe son temps.

A l’heure où tout tourne autour de la déchéance de la nationalité et où la mode est à la suppression de règles d’orthographes, étendons la suppression à la binationalité. Tout citoyen habitant en France, y travaillant, y étant été éduqué, soigné, protégé et qui respecte les lois républicaines, mises au-dessus de toutes les lois religieuses n’a pas besoin de plusieurs nationalités. Je n’en ai qu’une et elle me suffit bien. Si l’envie venait d’en changer c’est parce que je ne serai plus en accord avec mon pays, ses lois, son vivre ensemble.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article