Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Où est passée la gauche ?

10 Décembre 2016 , Rédigé par c laurans

Si l’on a, comme moi, une longue histoire avec la mélancolie pour des raisons que j’ignore mais par un récurrent besoin de s’y complaire ou pour une inaptitude à s’en dégager, ce ne sont pas les nouvelles données de ma vie, de mon entourage et la vie comme elle est qui ont beaucoup de chances de me donner le moral. 

S’attache-t-on à regarder ce qui est positif ou enclin à nous donner quelque espoir que, immédiatement, la réalité vous rattrape, vous saisit et ne vous lâche plus, même en dormant.

S’intéresse-t-on, encore, passé 70 ans, à l’actualité quand année après année ayant espéré l’amélioration voire cru à l’utopie, que le dégoût vous submerge. L’actualité est prolifique et donne du grain à moudre à toutes les polémiques, tous les indignations.

Le parti socialiste, que nous aurions intérêt à ne plus qualifier de « gauche » tant il ne représente plus que quelques égoïsmes et quelques personnages essentiellement préoccupés par leur intérêt personnel, est en train de nous montrer un visage caricatural qui ne peut que démobiliser tous ceux qui s’intéressent encore à la politique et à l’avenir du pays.

Le parti socialiste est divisé en courants peut être irréconciliables mais il n’est pas investi du devoir de représenter la gauche, d’autres peuvent s’en charger.

M.Mélenchon, sûrement, s’il accepte de descendre de sa roche Tarpéienne avant d’être précipité dans le cimetière de l’histoire. Il trace son chemin sans tenir compte de la réalité et son obstination, qui serait une vertu s’il était en mesure de convaincre plus largement un peuple de France plus à droite que jamais, finit par être la confirmation que sa rancœur l’aveugle même après le départ de M.Hollande.

M.Montebourg, peut-être, s’il se décide à nous parler de l’Europe, une Europe restaurée, transformée, efficace, démocratique et pas soumise au diktat allemand et à la remorque de la Commission commandée par les lobbys.

M.Valls qui est capable de réconcilier les gauches – à ce sujet, ceux qui lui contestent la probabilité de le faire après son discours du 15 février 2016 où il parlait de deux gauches irréconciliables devraient relire son discours et ils verraient qu’il adressait cette critique à une représentante de la gauche de la gauche qui faisait de la publicité et la courte échelle à un meeting de M.Tariq Ramadan, quelques jours seulement après les attentats de janvier- et qui est un ardent défenseur de la laïcité ce qui en fait la tête de turc toute trouvée pour ceux qui voudraient faire la peau à la loi de 1905 et qui traitent de laïcards tous ceux qui défendent la liberté d’expression et s’opposent aux communautarismes, la plaie de ce début de XXI° siècle.

Les différents courants de la gauche ont tout intérêt à vite se réunir s’ils ne veulent pas être responsables des dégâts sociaux que provoquerait l’élection de M. Fillon. A  l’évocation de ce seul nom, le découragement me gagne car, comme les gouvernants ne peuvent plus guère agir sur l’économie globalisée et infléchir les dégâts provoqués par la mondialisation, il ne leur reste que les réformes sociétales et gare à celles que prépare une droite revancharde et intégriste.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article