Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Les boules puantes » s’invitent en politique !

26 Janvier 2017 , Rédigé par c laurans

Des "boules puantes", vous dis-je !

« Ah ! Non ! C’est un peu court jeune homme

On pouvait dire…Oh ! Dieu ! Bien des choses en somme…

En variant le ton, par exemple, tenez :

Agressif : « moi, monsieur, si j’avais fauté

J’aurai, sur le champ, déjà démissionné !

Amical : Mais allez donc voir du côté des Chirac, Tibéri, Juppé sûrement,

Où chez mes collègues des assemblées, probablement !

Descriptif : c’est une femme compétente, une aide précieuse, une aimable créature

Pas une mémée à confectionner des confitures.

Curieux : de quoi sert ce journal qui fouille dans les poubelles

Et cherche des poux dans la tête de Pénélope ou celle d’Isabelle !

Gracieux : aimez-vous à ce point les Français que dans votre transe

Vous vous préoccupâtes de vous soucier de ce qu’ils pensent ?

Truculent : Oh ! Couillon, cinq cent mille euros

Vous trouvez que c’est un peu chérot ?

Tendre : Je ne peux condamner ma femme à tisser sa toile

Pendant qu’au ministère je côtoie des étoiles !

Cavalier : Quoi, l’ami, ce croc de boucher revient-il à la mode ?

Pour pendre son chapeau c’est vraiment très commode !

Pédant : un canard enchaîné

Dans la boue a voulu me traîner,

Quelle prétention

On est dans l’abjection !

Emphatique : Aucun vent ne peut, pet magistral

Empoisonner mon air, atteindre mon moral !

Dramatique : Je peux me retirer de la politique !

Et devenir agnostique !

Admiratif : Quoi, d’autres on fait mieux

N’aurais-je pas été assez ambitieux ?

Naïf : Notre discrétion, notre raideur

Sera-ce pris comme de l’impudeur ?

Lyrique : si c’est une polémique

C’est l’opéra-comique !

Respectueux : je vais vous rembourser,

Seulement si vous insistez !

Campagnard : Hé, Ardé ! C’est-y un problème ? Nanain !

C’est queuqu’un petit coussin !

Militaire : Tous aux urnes

Et mort aux taciturnes ! »

Et parodiant Bergerac : voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous auriez dit

Si vous aviez un peu de lettres et d’estime pour les petits :

Mais d’estime, ô le plus lamentable des êtres,

Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres

Vous n’avez que celles qui forment le mot : voyoucratie !

 Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut

Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,

Me servir toutes ces folles plaisanteries,

Que vous n’en eussiez pas articulé le quart,

De la moitié du commencement d’une, car

Je me les sers moi-même avec assez de verve

Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve !

Dans un pays "protestant" comme la Suède, ce genre de pratique (de tirade)  serait carrément INCONCEVABLE, chez nous," pays catholique ? " c'est la norme et cela ne gêne pas grand monde, mieux, ils sont nombreux à trouver que c'est NATUREL!

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article