Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les cocus de la gauche !

29 Septembre 2017 , Rédigé par c laurans

La gauche …cocue...

...en tout cas ceux des citoyens qui se croyaient de gauche et qui ont voté Macron ! Mais le théâtre de boulevard a toujours et depuis longtemps dépeint le cocu comme l’être le plus naïf car il est le dernier à apprendre sa condition et il prouve, une fois de plus, que son état n’a pas évolué puisqu’il a voté pour Macron tout en sachant ce qui lui pendait au nez. Macron l’a dit, il fait ce qu’il a dit, c’est-à-dire une politique de droite qui n’est ni de gauche, ni de gauche !!! Quand on assume de n’être ni de droite, ni de gauche ou plus bêtement lorsqu’on se dit «apolitique » c’est qu’on est de droite, en France en tout cas. Qu’ils ne viennent pas se plaindre, sortir dans la rue, faire partie de déçus alors que tout était annoncé dans la campagne électorale de Macron.

Macron supprime le bouclier fiscal-ISF et fait un cadeau d’environ  5 milliards aux plus riches. Il leur fait confiance, comme Hollande fit confiance à Gattaz pour créer 1 million d’emplois en échange de 40 milliards de cadeaux avec un pacte de responsabilité -irresponsable ! Ce que souhaite Macron, s’il nous dit la vérité, c’est que cet argent libéré s’investisse dans les PME et TPPME françaises ! Nous on y croit dur comme fer venant de la part d’un défenseur acharné de l’Europe qui n’a pas vu qu’il y a des PME dans tous les pays européens et qu’il est plus rentable pour ceux qui veulent « maximiser les profits » d’aller financer les PME dans les pays où la fiscalité, les charges, les salaires sont plus favorables. On nous a déjà fait le coup de la charte de « bonne conduite » ou celui de « pin’s » sur le costard trois pièces !

La théorie du « ruissellement » qui fait rêver les experts économiques de tous poils vient d’être dénoncée par le FMI himself ! Il est prouvé que, non seulement cela ne favorise pas la croissance  mais qu’au contraire cela accroît les inégalités sociales. L’argent des riches n’enrichit pas les pauvres, il n’enrichit que les riches selon l’adage bien connu que l’argent va à l’argent et les fins de mois difficiles aux pauvres. Le débat est ubuesque : les députés de la République n’ont-ils pas mieux à faire que de discuter, en séance nocturne, de l’imposition de la Ferrari, du Monet et autres objets de luxe. Les pauvres, les heureux hommes, n’ont pas ce genre de problème. Les étudiants non plus qui doivent se loger en attendant que les propriétaires baissent les loyers pour compenser la baisse des APL ou encore les retraités qui aident leurs enfants chômeurs et que l’on traite de privilégiés !

Je n’ai jamais aimé les pièces de boulevard mettant en scène le couple à trois et le mari cocu mais là je ris, je ris et c’est encore gratuit.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article